mercredi 30 janvier 2013

Bataille de l'Atlantique (1939-1945)

La bataille de l'Atlantiquenote  commençe le 3 septembre 1939 pour finir quelques jours après le 8 mai 1945.
elle a constitué un enjeu stratégique  de la Seconde Guerre mondiale. Pour l'Allemagne, l'objectif était d'établir un blocus du Royaume-uni pour paralyser l'économie britannique qui ne pouvait compter que sur des approvisionnements par voie maritime et, par conséquent, d'obtenir la défaite de leur dernier adversaire en Europe de l'Ouest.
Après l'engagement américain dans le conflit, l'enjeu devint plus important encore puisqu'il s'agissait d'empêcher l'acheminement en Europe du corps expéditionnaire américain, en plus des approvisionnements.
Cette bataille a principalement opposé les U-Boote allemands aux escorteurs et avions alliés. Elle a aussi vu des combats entre navires de surface, et a été l'occasion d'innovations techniques importantes

3601_231206_1_uboot_viic-nor_1000178535273_o

atlantic wall

                                                                                                                                                                                                                                  les Britanniques choisirent d'armer les cargos pour leur propre défense. Les pièces d'artillerie étaient de vieux modèles tirés des arsenaux, d'un calibre variant entre 75 mm et 15 cm selon la taille du cargo. Elles étaient mises en service par des artilleurs, retraités rappelés ou engagés volontaires et des marins de la Royal Navy . 150 000 marins civils suivront une formation pour assister les artilleurs. Des mitrailleuses et canons anti-aériens seront aussi montés sur les cargos.

 

La bataille de l'Atlantique débute dès septembre 1939. Pour les Franco-Anglais, le blocus du trafic maritime fait partie d'une stratégie d'usure qui doit amener l'Allemagne à céder. À l'ouverture des hostilités, les allemands disposent en tout et pour tout de 57 U-boote, dont 18 dans l'Atlantique.
En octobre, Günther Prien torpille et coule le cuirassé Royal Oak dans la base navale britannique de Scapa Flow.
Après avoir coulé un certain nombre de cargos, le cuirassé de poche allemand Admiral Graf von Spee est endommagé le 13 décembre au cours de la bataille du Rio de la Plata. Il se saborde dans la baie de Montevideo .
juin 1940, les Allemands sont maîtres des côtes atlantiques du continent européen.
juillet, après l'invasion de la France, les U-Boote s'installent à Brest, La Rochelle, Lorient et Saint-Nazaire pour un accès direct à l'Atlantique. Dès ce mois-ci, l'Allemagne sait où vont les sympathies des États-Unis; le président Roosevelt annonçant qu'il aidera l'Angleterre dans le cadre de la neutralité. Néanmoins, jusqu'à l'entrée en guerre des États-Unis, l'Allemagne va s'efforcer d'éviter toute provocation sur mer en respectant en particulier la zone de neutralité américaine couvrant la moitié nord-ouest de l'océan Atlantique.
 2 septembre 1940, un accord entre les États-Unis et les britanniques permet à ces derniers de recevoir en prêt 50 destroyers anciens contre le prêt, pour 99 ans, de bases de Terre-Neuve,colonie britannique à l'époque.
octobre, Karl Dönitz définit la tactique d'attaque en « meutes » des convois par les U-Boote.
 février 1941, les États-Unis mettent sur pied la flotte de l'Atlantique.                                                                                                                                                                                              

563px-German_Battleship_Bismarck_bow_view

todtbc10                                                                                                                                                                                                                                                     La la victoire dans cette longue bataille a, finalement, été plus favorisée par l'abondance du matériel dans un camp qu'à la valeur même des combattants. Le tournant de 1943 est dû à la conjonction de multiples facteurs mais en particulier par une incapacité des forces allemandes de répondre à l'accroissement des effectifs mis en œuvre par les Alliés.
    De la même manière, les Allemands n'ont pas été capables de répondre efficacement à l'apparition des nouvelles armes mises en œuvre par les Alliés.
    Pour les Allemands, la victoire résidait dans leur capacité à détruire plus de navires que les Alliés n'en pouvaient construire. Ils ne purent que temporairement atteindre ce but qui leur devint inaccessible à partir de 1943.
 Pour l'amiral Dönitz lui-même, les deux raisons principales de l'échec sont, d'une part, la lenteur mise par Hitler à réaliser la priorité que devait être l'accroissement de la flotte sous-marine et, d'autre part, l'apparition des avions à long rayon d'action  

 

 

Posté par makenoise1 à 03:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Bataille de l'Atlantique (1939-1945)

Nouveau commentaire